News Center

Swiss Cup Events 27.04.2019

Patrick Baumann Swiss Cup Men 2019 : Un 9e sacre pour Olympic

Olympic a décroché la neuvième Patrick Baumann Swiss Cup de son histoire samedi à Bienne. La formation fribourgeoise s'est imposée 82-73 face aux Lions de Genève dans une finale qui a tenu toutes ses promesses. Les quelque 6000 spectateurs présents dans la Tissot Arena ont assisté à un superbe chassé-croisé entre les deux meilleures équipes du pays, qui devraient logiquement se retrouver en finale du championnat. Olympic a forcé la décision dans le "money time" pour remporter ce trophée pour la troisième fois en quatre ans. Menée 66-64 à 5'19'' de la fin, la troupe de Petar Aleksic a mis fin aux espoirs genevois en réussissant alors un partiel de 9-0. Une claquette de Tim Derksen, homme du match avec ses 19 points et 8 rebonds, a permis aux Fribourgeois de compter sept points d'avance à 3'35'' du terme de cette partie (73-66). Et ils ont cette fois-ci parfaitement géré cet acquis.

Genève y a cru

Olympic avait entamé cette finale de manière idéale, sur la lancée du succès obtenu une semaine plus tôt au Pommier face au même adversaire en championnat, signant un 6-0 d'entrée. Absent lors des deux derniers matches de son équipe en raison d'une déchirure musculaire à une cuisse, Natan Jurkovitz a d'ailleurs tout de suite démontré qu'il allait mieux en inscrivant les deux premiers paniers. Menés 19-12 après 8', les Lions de Genève ont parfaitement réagi sous l'impulsion de Markel Humphrey (19 points, dont 13 en première mi-temps). Ils ont même pu reprendre brièvement l'avantage à la 14e, sur un panier primé de Derrick Colter (29-27), mais n'ont rien pu faire face au nouveau coup d'accélérateur de Fribourgeois qui menaient de 12 points à la mi-temps (48-36). Olympic pensait peut-être déjà avoir fait le plus dur lorsqu'il a pu prendre 14 longueurs d'avance à la 25e (57-43). Mais la réaction genevoise fut là aussi remarquable: les hommes du coach Vedran Bosnic ont conclu le troisième quart en marquant 16 points d'affilée, et ont ainsi pu aborder l'ultime période en tête (59-57). Les Lions n'ont cependant pas tenu le choc lors du dernier quart face à un collectif fribourgeois mieux armé.

ATS – Gilles Mauron

Ceci pourrait vous intéresser

Main partners
Official partners
Official suppliers
Media partners