News Center

Swiss Basketball 16.11.2019

Week of the Referee : reconnaître les performances de pointe livrées dans l’ombre

Avec la « Week of the Referee » du 16 au 24 novembre, nous tenons à remercier nos arbitres. En collaboration avec le programme de prévention « cool and clean » de Swiss Olympic, nous souhaitons ouvrir la voie vers un plus grand respect de leur fonction.

Les arbitres livrent leurs performances de pointe dans l’ombre. Ils posent des limites et protègent les joueurs. Ils ont la vue d’ensemble du jeu et prennent des décisions en l’espace de quelques secondes. Les arbitres sont impartiaux et le plus souvent presque invisibles. C’est pourquoi nous les plaçons au premier plan pendant une semaine lors de la « Week of the Referee » et que nous mettons en évidence ce qu’ils réalisent pour le sport. Nous montrons également qu’on peut acquérir d’importantes expériences de vie par une fonction de bénévole en tant qu’arbitre.


Tous les arbitres munis d’un sifflet vert « Week of the Referee »

La « Week of the Referee » aura lieu du samedi 16 au dimanche 24 novembre dans toute la Suisse.

Durant cette semaine, tous les arbitres porteront un sifflet vert attirant l’attention sur le respect et le fair-play qui leur sont dus.

La « Week of the Referee » aura lieu pour la quatrième fois en automne 2019. Cette semaine d’action rappelle aux athlètes, aux entraîneurs et aux spectateurs que si les arbitres se trouvent entre deux équipes, ils sont toujours du côté du sport propre et fair-play. Avec Swiss Volley, Swiss Basketball, swiss unihockey, Swiss Hockey et la Fédération Suisse de Handball, cinq fédérations sportives suisses s’engagent pour plus de respect et de fair-play vis-à-vis des arbitres.


Un comportement respectueux vis-à-vis des arbitres repose sur quatre principes.


Les quatre principes

RESPECT REFEREE signifie …

1)… que l’arbitre a lui aussi droit à l’erreur. L’arbitre est un être humain qui doit prendre des décisions en quelques fractions de seconde.

2)… que nous gardons notre calme si une décision est discutable et que nous restons concentrés sur le jeu. Il est de toute façon trop tard pour changer les choses.

3)… que nous ne critiquons ni ne commentons les décisions de l’arbitre. Seul notre capitaine peut parler avec l’arbitre pendant le match.

4)… que tous les joueurs remercient l’arbitre après le coup de sifflet final. L’arbitre aime le sport tout autant que nous et il travaille souvent bénévolement.

Ceci pourrait vous intéresser

Main partners
Official partners
Official suppliers
Media partners