Menu

News Center

Leagues SB League Women 12.10.2021

SB League Women : Game recap day 1

BCF Elfic Fribourg, le tenant du titre, n'a pas fait dans le détail lors de cette première journée en s'imposant très nettement à domicile face à BC Alte Kanti Aarau. Bien que privé de l'un de ses renforts étrangers, Portes du Soleil BBC Troistorrents s'est imposé dans le derby valaisan à la salle du Reposieux face à Hélios VS Basket. Après sa lourde défaite en finale de SuperCup, Genève Elite Basket s'est quelque peu rassuré en allant l'emporter à la salle Arnold-Reymond assez nettement face à Espérance Sportive Pully.

Troistorrents s’offre de manière méritée le premier derby de la saison contre Hélios

Les Chorgues ont inversé les pronostics grâce à un engagement supérieur à celui de leur rival cantonal. Elles s’imposent 59-51.

Le BBC Troistorrents s’offre le premier derby de la saison. Les Chablaisiennes s’imposent à domicile face à Hélios 59-51. L’issue de cette confrontation cantonale reflète justement la prestation des deux formations sur le parquet. Plus engagées, plus agressives et en réussite sur les tirs durant la période initiale, les Chorgues ont fait la course en tête durant la majorité de la rencontre. L’unique période de doute les rattrape durant moins de deux minutes. Les visiteuses donnent le change en renversant le tableau d’affichage de 25-18 à 25-28 entre la dixième et la douzième minute. Le temps pour les Bas-Valaisannes de recadrer leurs idées avec deux temps morts et une accélération décisive dans la foulée qui laissait leurs rivales sur place. Troistorrents atteint la pause avec treize longueurs de marge dans la foulée d’un résultat partiel de 19-3 infligé à son rival cantonal dans cet intervalle. «Elles en voulaient plus que nous et cela s’est vu sur le terrain», relève Virginie Bruchez. «Nous savions qu’elles mettraient beaucoup de rythme dans le match, mais pas autant. Leur vitesse nous a surprises. Il sera important pour nous de nous mettre dans les matchs dès les premières minutes.»

Les joueuses étrangères de Troistorrents dominatrices

Remarquable dans son rôle de meneuse, Taryn Mc Cutcheon a été l’un des atouts gagnants de cette tonique formation bas-valaisanne. «Elle a une super vision du jeu, elle contrôle très bien le ballon. C’est un plaisir de jouer à son côté», apprécie Nadia Constantin. L’unique défaut de l’Américaine a été d’insister sur des essais à distance dans un moment où le panier se refusait à ses tentatives. Ines Nezerwa, qui n’a pas quitté le parquet une seule seconde, a également marqué son territoire en dominant la raquette où elle a récupéré la bagatelle de dix-sept rebonds. «Nous croyions en nous avant ce match et cela s’est vu», enchaîne Nadia Constantin. «Cette performance prouve que nous pouvons faire quelque chose cette saison. Elle est d’autant plus intéressante que nos joueuses étrangères sont arrivées relativement tard dans la préparation par rapport à celles des autres équipes.» Dans le camp des défaites, Simona Soda déplorait le manque d’intensité défensive de son groupe en première mi-temps. «Elle nous a coûté cher. Nous avons apporté les corrections nécessaires à la pause. Mais cette dépense d’énergie s’est traduite par un manque de lucidité en phase offensive.» La technicienne croate a enfoui sa tête dans les mains à plusieurs reprises après des échecs incroyables de ses protégées sous le panneau adverse. «Il ne faut pas dramatiser. Ce n’est que le début du championnat», relativise une compétitrice dont le bouillonnement intérieur devait être inversement proportionnel à cette tranquillité. Troistorrents poursuivra l’objectif inverse: maintenir l’état d’esprit et l’élan affiché pour cette première.

Le Nouvelliste - Stéphane Fournier

Full game

TV Reports

Canal 9 : Match Portes du Soleil BBC Troistorrents - Hélios VS Basket (dps 1 min et 20 sec) 11.10.2021

Sérieux comme Elfic avant l’Eurocup

Premier match et première victoire pour les Fribourgeoises, qui s’imposent 89-38 devant Aarau.

Peser chaque mot avant de le coucher sur papier, de peur de froisser les vaincus et de gêner les vainqueurs aux entournures. Non, une semaine après avoir infligé une rouste à Genève en finale de la Supercoupe (87-32), Elfic Fribourg n’avait rien à craindre d’Aarau, son adversaire désigné lors de la première journée de SB League. Non, samedi, les jeunes Argoviennes, que la meneuse tchèque Andrea Andelova et l’intérieure américaine Breanna Alford ont vainement tenté de prendre par la main, n’ont pas vraiment existé. Ou seulement lors des cinq premières minutes (8-7), après quoi elles ont perdu ballon sur ballon en un temps record. Capitaine des visiteuses, Katja Wasser a bien essayé de récupérer le coup en gobant une foultitude de rebonds offensifs, le mal était fait. Voilà pour Aarau, battu 89-38 mais qui a chuté devant un Elfic sérieux. Avec à la baguette une Aleksandra Kroselj qui dégage une sérénité contagieuse, les Fribourgeoises, en mettant beaucoup de pression sur la porteuse de la balle, ont fait le nécessaire pour s’éviter toute mauvaise surprise. Pour permettre, aussi, au banc de glaner un tant soit peu de confiance, à l’image d’une Yeinny Dihigo Bravo très présente en attaque. «Tu peux te mettre en difficulté dans n’importe quel match, mais je nous ai trouvés concentrés, bons en défense et plutôt justes offensivement. C’est ce que nous voulions: ne pas avoir une soirée compliquée pour bien lancer notre semaine d’Eurocup», lance Romain Gaspoz, dont l’équipe accueillera les Italiennes de Sassari jeudi à Saint-Léonard. L’Europe, enfin. Pour Elfic, il s’agira de reproduire ce qu’il a fait face à Genève et Aarau. Mais une fois et demie plus vite, sans doute.

La Liberté - Pierre Salinas

Full game

Après sa lourde défaite en finale de SuperCup face à BCF Elfic Fribourg, Genève Elite Basket a bien réagi en allant s'imposer nettement sur le terrain de Espérance Sportive Pully à l'occasion de cette première journée de championnat. Les vaudoises ont bien résisté l'espace de plus de 15 minutes avant d'encaisser un partiel de 0 à 9 à cheval entre la fin de la première période et le début de la seconde qui a coûté cher. Les protégées de Jean Fernandez vont tenter de réagir dès la semaine prochaine sur le terrain d'un Hélios VS Basket battu lors du derby valaisan face à Portes du Soleil BBC Troistorrents. Pour sa première à domicile, la formation genevoise va rencontrer le week-end prochain le grand favori BCF Elfic Fribourg en espérant une meilleur performance qu'il y a une semaine. Les pensionnaires de Arnold-Reymond ont mené à deux reprises dans cette rencontre, 8 à 6 à la 4ème et 10 à 8 à la 5ème. Il y avait encore 25 à 29 à la 17ème sur un panier à 3pts de Tiffany Chavin avant que les vaudoises ne connaissent cette période difficile, 25 à 38 à la 21ème. L'écart s'est stabilisé par la suite avant que les genevoises ne portent l'estocade en fin de 3ème quart-temps. 34 à 52 à la 30ème minute. Tout était dit et elles ont encore corsé l'addition dans les toutes dernières minutes de jeu pour porter leur avance à 30 unités au terme de la rencontre. L'adresse a fait défaut du côté des vaudoises à 16 sur 59 et surtout 1 sur 18 à 3pts contre 30 sur 70. 33 ballons perdus également contre 17 à leurs adversaires. A noter pour Espérance Sportive Pully les 12 pts, 9 rbds, 3 ass, 4 int de Aminata Faye. 4 joueuses à mettre en exergue pour Genève Elite Basket, Laura Chahrour Gonzalez, 19 pts, 4 rbds, 2 ass, 7 int, Leonie Edringer, 15 pts, 7 rbds, 2 int, Aina Font de Benito, 6 pts, 4 rbds, 4 int et Yverline Da Silva, 6 pts, 6 rbds, 3 ass.

Full game

Stay
tuned!
Follow Us
Main partners
Official suppliers
Media partners
Technical partners
2021 © Swiss Basketball