Menu

News Center

Leagues SB League Women 23.11.2022

SB League Women - Preliminary phase : Game recap day 5

Une 5ème et dernière journée du premier tour de la phase préliminaire qui tenait surtout dans le vainqueur du derby valaisan qui allait obtenir la 3ème place, à savoir Hélios VS Basket qui a disposé de Portes du Soleil BBC Troistorrents finalement 4ème. BCF Elfic Fribourg a souffert à la salle Arnold-Reymond face à Espérance Sportive Pully pour maintenir son invincibilité. Succès indiscutable de Nyon Basket Féminin à la salle Telli face à BC Alte Kanti Aarau

Belle performance malgré la défaite de Espérance Sportive Pully en ce samedi à la salle Arnold-Reymond face au leader du classement BCF Elfic Fribourg. Les vaudoises ont tenu tête durant quasiment l'intégralité de la rencontre aux joueuses de Romain Gaspoz mais ont du plier dans les tous derniers instants du match. Un bilan de 1 victoire pour 4 défaites et le 5ème rang en faveur des joueuses de Jean Fernandez à 2pts de la 4ème place occupée par Portes du Soleil BBC Troistorrents. Les elfes ont conservé leur invincibilité mais rien n'a été facile en l'absence de Courtney Range blessée. La partie s'est jouée principalement au niveau des ballons perdus 29 contre 12 donnant 32 pts aux fribourgeoises contre 4 seulement en faveur des vaudoises dans les mêmes circonstances, des vaudoises qui se sont montrée plus adroites et qui ont dominé le secteur du rebond. 4 su 8 aux L-F contre 16 sur 22. Le champion en titre a mené en début de rencontre, 6 à 12 à la 4ème, mais les joueuses locales ont très vite renversé la situation par le biais d'un partiel de 10 à 0, 16 à 12 à la 8ème. Les deux équipes ont été au coude-à-coude par la suite, les fribourgeoises réussissant à creuser tout de même un petit écart en fin de première période, 36 à 40. Les joueuses de Romain Gaspoz sont parvenues à prendre à un certain moment 9 longueurs d'avance dans le 3ème quart-temps 42 à 51 à la 25ème, mais les vaudoises se sont accrochées ne se laissant pas décrocher revenant même à 1 point, 59 à 60 à la 33ème. 61 à 65 encore à la 37ème, avant que les fribourgeoises ne forcent définitivement la décision derrière le duo Gabriele Nikitinaite, Nancy Fora. 63 à 76 au final. La plus en vue pour Espérance Sportive Pully Tylar Bennett, 14 pts, 15 rbds, 3 ass. A noter également les 21 pts, 11 rbds de Louise Forsyth et les 11 pts, 12 rbds, 5 ass de Maria Mongomo Carvallo. Enorme partie de Marielle Giroud du côté de BCF Elfic Fribourg 20 pts, 16 rbds, 4 ass, 4 int. A noter également les 19 pts, 6 rbds, 3 ass, 3 int de Nancy Fora et les 15 pts, 7 rbds, 3 ass, 5 int de Gabriele Nikitinaite

Elfic Fribourg évite la peau de banane à Pully

Une victoire contre Pully, de bonnes nouvelles concernant Courtney Range: Elfic Fribourg peut partir en pause avec le sourire

Les conditions n’avaient rien d’évidentes pour Elfic Fribourg. A peine rentrées de Lisbonne où elles ont mordu la poussière mercredi en Eurocoupe, les elfes, privées de Courtney Range, touchée au genou, ont dû cravacher pour prendre le meilleur sur Pully (63-76). Un score final trompeur pour les Fribourgeoises qui se sont retrouvées menées au score en début de match et qui ne comptaient qu’un point d’avance à l’entrée du «money time» (59-60, 35e). Mais quatre tirs primés de Takyi, Nikitinaité et Fora (2x) ainsi qu’une défense retrouvée ont permis au leader invaincu de SB League d’éviter la peau de banane, lors d’un match dirigé par seulement deux arbitres… «Je n’en connais pas la raison, mais je ne trouve pas cela très respectueux», commente Romain Gaspoz, l’entraîneur d’Elfic, soulagé de s’être sorti du piège vaudois, grâce notamment à une Marielle Giroud des grands soirs avec 20 points, 16 rebonds, 4 assists, 4 interceptions et 8 fautes provoquées! «Je nous ai trouvées fatigués. Nous avons manqué d’intensité, mais quand il a fallu être sérieux, nous l’avons été!» Autre motif de réjouissances: le bulletin de santé de Courtney Range. L’IRM effectuée vendredi soir n’a rien révélé de grave dans le genou de l’Américaine. Elle souffre d’«une contusion dans la région de son ancienne blessure», précise le club. Après une semaine de pause, Courtney Range devrait pouvoir s’entraîner normalement, sous réserve toutefois du feu vert médical qu’une prochaine visite devra confirmer.
Après plusieurs semaines mouvementées, les elfes vont pouvoir souffler. Pause internationale oblige, elles ne rejoueront pas avant le 3 décembre prochain. «La coupure nous fera du bien», se réjouit Gaspoz.

La Liberté - François Rossier

Full game

Performance XXL pour le Nyon Basket Féminin

En déplacement à Aarau et avant un mois de décembre tonitruant, les filles de Hakim Salem ont fait le plein de confiance en n’étant jamais vraiment inquiétées (31-84).

«On avait trois objectifs pour ce match: mettre de l’intensité en défense, prendre les rebonds et être tranchant dans la raquette. On peut dire que tout s’est bien passé», racontait sourire aux lèvres Hakim Salem, samedi soir. Le boss du Rocher avait de quoi être satisfait après la prestation XXL de ses filles face à Alte Kanti Aarau. Certes, les Argoviennes n’étaient que sept en tenue, mais cela ne remet pas en question la performance, collective avant tout, des Nyonnaises. Neuf d’entre elles ont inscrit des points dans le sillage de Korinne Campbell (18 unités). «Sur le long terme, je pense que la clé du succès est le collectif. Ce soir (ndlr: samedi soir), presque toutes les joueuses ont marqué et on a vu après les exclusions de Campbell et Ruga que l’équipe est complémentaire à tout point de vue. C’est important pour moi», complétait encore le technicien. Il est vrai qu’en pratiquant un basket plus engagé, les fautes peuvent s’accumuler et la profondeur de banc pourrait naturellement faire une différence en fin de saison.

Gros défis à venir

Avant le mois de décembre et son programme dense - coupe et championnat -, le NBF avait à cœur de faire le plein de confiance. De quoi également accueillir au mieux sa nouvelle membre, Ai Yamada. La Japonaise s’entraînera cette semaine avec l’équipe et devrait pouvoir être alignée pour la réception du BBC Troistorrents, le dimanche 4 décembre (16h) au Rocher.

La Côte - Gilbert Leremois

Full game

Hélios Basket domine un derby de petite cuvée face à Troistorrents

Victorieuses 65-55 face à leurs rivales cantonales, les Vétrozaines grimpent dans le top-3 et éviteront Elfic Fribourg en demi-finale de la Coupe de la ligue.

Entre un premier pas vers la suprématie cantonale et le choix des adversaires en vue des demi-finales de la Coupe de la ligue, le premier derby valaisan de la saison ne manquait pas d’enjeux. Il a en revanche manqué de jeu. Groggy par la pression, Hélios Basket et le BBC Troistorrents ont beaucoup tenté, mais peu converti. Au final, les Vétrozaines, mieux armées, s’imposent 65-55 et laissent à leurs rivales cantonales la quatrième place du classement et le droit d’affronter Elfic Fribourg en demi-finale de la SBL Cup.

La question: le derby engendre-t-il trop de pression?

53 points à deux équipes en première mi-temps: c’est le record négatif de ce début de saison en SBL Women. On aimerait vous dire que ce désert offensif est une grande première dans l’histoire des derbys valaisans. Mais, il suffit de remonter au printemps dernier pour trouver la trace d’une première mi-temps encore plus pauvre en points avec un 29-15, avec cette fois-ci, Troistorrents en tête. Comment expliquer un tel déchet, la pression, en lien avec cette confrontation 100% valaisanne, a-t-elle un rôle à jouer? «Oui, bien sûr que l’aspect derby y est pour quelque chose. Mais il y a aussi le fait de jouer à la maison, en plus, il y avait pas mal de monde», souligne Leïla Gasser. «Tout ça a augmenté la pression et rendu les choses plus compliquées sur le terrain».

Le constat: beaucoup de Suissesses, mais peu d’impact

Avec une seule joueuse étrangère dans le camp chorgue et une Marina Ivashchenko absente du cinq de base côté vétrozain, les Suissesses avaient une belle opportunité de s’illustrer. Mais seule Virginie Bruchez a su s’en saisir. Encore victime de quelques oublis dans son remplacement, la Sédunoise retrouve gentiment le niveau qui était le sien avant sa pause basket de la saison dernière. Côté chorgue, c’est Nadia Constantin qui possédait sans doute les meilleures prédispositions pour créer l’étincelle. Mais la capitaine a vécu une soirée très compliquée et seule Yeinny Dihigo Bravo – avec ses 13 points et 16 rebonds – est parvenue à sauver le bilan «suisse» des visiteuses. «Ce sont des filles qui ont beaucoup de qualité, mais qui ont aussi beaucoup de responsabilités dans notre équipe. Tout ça ne s’apprend pas en un match», les protégeait leur coach, José Gonzalez Dantas.

La reprise: Troistorrents n’était plus là

C’est grâce à un partiel de 10-0 en début de seconde mi-temps qu’Hélios Basket a mis définitivement la main sur cette rencontre. Avant ça, tout en devant composer avec sa maladresse du soir, Troistorrents n’avait jamais été totalement déroché par les Vétrozaines. Mais Marina Ivashchenko et ses coéquipières ont su parfaitement profiter de la passivité des Bas-Valaisannes en captant notamment huit rebonds en l’espace de trois minutes. La Bélarusse a d’ailleurs vécu, à ce moment-là du match, une impressionnante phase de réveil, puisque ses sept premières minutes étaient loin d’être éblouissantes (1 point et 0 sur 5 aux shoots). «On n’a pas bien défendu en individuel en première mi-temps, notre passage en défense de zone a bien gêné Troistorrents», analyse Benny Mertens, entraîneur des pensionnaires de Bresse. «Collectivement, aujourd’hui, nous faisons un grand pas en avant et je sais qu’on sera prêt quand cela comptera vraiment.»

La deuxième étrangère: Troistorrents toujours dans l’attente

Avec plusieurs joueuses qui doivent interpréter un rôle encore un peu trop demandant pour elles, «3T» attend toujours la signature d’une intérieure étrangère pour apporter de l’assise à ce secteur et à toute une équipe. Mais la patience demeure encore et toujours de mise, dans un marché presque à sec. «On reste prudent, malgré des contacts avancés avec une joueuse», précise José Gonzalez Dantas. «Si cela se fait, on pourrait avoir une deuxième étrangère d’ici début décembre. Sinon, il faudra attendre début janvier.»

Le Nouvelliste - Adrien Delèze

Full game

TV Reports

Canal 9 : Hélios Basket s'impose face à PDS Troistorrents 23.11.2022
Stay
tuned!
Follow Us
Main partners
Official suppliers
Media partners
Technical partners
2022 © Swiss Basketball