Menu

News Center

Leagues SB League Women 24.01.2023

SB League Women - Preliminary phase : Game recap day 10

10. Spieltag, an dem Portes du Soleil BBC Troistorrents im Derby gegen Hélios VS Basket einen wichtigen Sieg einfahren konnte, wodurch die Spielerinnen von José Gonzales Dantas wieder perfekt in das Rennen um die Top 4 einsteigen konnten. Der BCF Elfic Fribourg gewann zum zehnten Mal in zehn Spielen und entschied das Spiel gegen Espérance Sportive Pully nach einem guten Start für die Waadtländerinnen. Nyon Basket Féminin hat zu Hause gegen BC Alte Kanti Aarau nicht gezittert, obwohl sie 25 Minuten lang gut dagegen gehalten haben

Erneute Niederlage des BC Alte Kanti Aarau die bei Nyon Basket Féminin, das erneut ohne Ai Yamada antreten musste, eine Niederlage einstecken musste. Die Aargauerinnen leisteten 25 Minuten lang Widerstand, bevor sie zwischen dem Ende des dritten und dem Beginn des vierten Viertels mit nur sechs gültigen Spielerinnen völlig zusammenbrachen. Es war die zehnte Niederlage im zehnten Spiel für die Spielerinnen von Elena Kafantari, die wieder einmal viele Bälle verloren 31 zu 19 und den Waadtländerinnen 40 Punkte gaben, während sie unter den gleichen Umständen nur 14 Punkte erzielten. 2 von 10 Dreierversuchen gegen 12 von 32. 16 Offensivrebounds wurden ebenfalls zugelassen. Die Aargauerinnen hatten einen schwierigen Start in das Spiel, 7 zu 0 in der 3. Min und 14 zu 6 in der 6. Min. Sie wussten zu reagieren und blieben in Kontakt mit 16 zu 13 in der 9. Min. Nach einem 16:0-Zwischenspurt lagen die Aargauerinnen mit 19 Punkten vorne, 32 zu 13 in der 13. Min. Ein 0:8-Rückstand am Ende der ersten Halbzeit brachte den BC Alte Kanti Aarau mit 39 zu 27 in die Pause. Der Vorsprung wuchs jedoch zu Beginn des dritten Viertels schnell auf 20 Punkte an. 53 zu 34 in der 27. Min, bevor die Bewohner von Telli völlig einbrachen, 75 zu 36 in der 32. Min. Ein 22 zu 2-Zwischenstand innerhalb von fünf Minuten. Am Ende stand eine 84 zu 51-Niederlage für den BC Alte Kanti Aarau, der sich auf die 23 Pkt, 12 Rbds, 2 Steals von Katja Wasser und die 18 Pkt, 12 Rbds von Tening Diata verlassen konnte. Die prominentesten Spielerinnen von Nyon Basket Féminin Angélica Haas 15 Pkt, 5 Ass, 2 Steals, Klaudia Niedzwiedzka 18 Pkt, 9 Rbds, 3 Ass, Laure Margot 12 Pkt, 5 Rbds, 4 Ass und Korinne Campbell 12 Pkt, 8 Rbds, 5 Steals

Full game

Troistorrents et Hélios sur la même ligne après le deuxième derby de la saison

Les Chablaisiennes remportent le deuxième derby du championnat et reviennent à la hauteur des Valaisannes du centre au classement.

Le BBC Troistorrents Portes du Soleil et le BBC Hélios se situent sur la même ligne de classement au terme de la première moitié du championnat. Les Chablaisiennes rétablissent l’équilibre chiffré en remportant à domicile le deuxième derby de la saison en cours, 65-62. Un partout au niveau des confrontations directes et égalité de points au classement, huit. Les deux formations valaisannes disputeront à Pully les deux dernières places qualificatives pour les play-offs dans cette ligue allégée à six équipes seulement.

Le match: Troistorrents s’accroche, puis passe

Hélios a pris les devants dès les premières minutes de jeu. Troistorrents s’est accroché dans son sillage en maintenant le déficit à un maximum de sept longueurs. «Ne pas laisser notre adversaire creuser un écart trop important était essentiel», relève José Gonzalez Dantas, l’entraîneur des Chorgues. Son équipe revient à la hauteur des visiteuses et prend les devants pour la première fois dans le troisième quart (46-44). Une faute sur Brice Calip, qui tentait un tir à trois points, doublée d’une technique au technicien espagnol relance les Valaisannes du centre. Le rebond au tableau d’affichage est provisoire. Troistorrents fait la course en tête lors de l’ultime période en survivant à l’ultime sursaut adverse concrétisé par un panier bonifié de Leila Gasser (61-62 à la 38e).

L’atout: Troistorrents à l’émotion

Troistorrents se fourvoie complètement en début de rencontre. Les Chablaisiennes arrosent le panier de tirs extérieurs qui manquent leur cible. Un seul envoi à trois points trouve la cible sur neuf tentatives au cours du quart initial. «Cette option n’était pas du tout celle que j’avais demandée», explique José Gonzalez Dantas. «Je voulais que les filles tentent le un contre un. Je leur avais dit dans le vestiaire que ce genre de match se jouait à l’émotion. Elles étaient bloquées en début de rencontre, complètement crispées. Dans un coin de leur tête, elles savaient qu’une défaite compliquerait sérieusement une qualification pour les play-off.» L’approche émotionnelle a payé sur la durée, même si elle a provoqué quelques choix précipités en fin de match. «Quand tu défends à l’énergie, il n’est pas facile de s’exprimer plus calmement en possession du ballon. C’est une question d’expérience. Il faut apprendre.»

Le constat: Hélios manque de profondeur

Onze joueuses ont foulé le parquet pour Troistorrents, sept seulement pour Hélios. L’équipe du centre a même tourné à six éléments lors de l’ultime période après la cinquième faute éliminatoire de Marina Ivaschenko (32e). La Biélorusse a rejoint définitivement le banc quarante secondes après son retour au jeu. Benoît Mertens l’avait sortie dès sa quatrième faute (24e). «Ce n’est pas le seul facteur de notre défaite», confie le technicien belge. «Le groupe avait réussi une très bonne performance face à Nyon mardi. Il n’a pas exprimé la constance nécessaire aujourd’hui. Le jeu était un peu trop statique en attaque, où on cherchait trop Brice Calip. Il faut encore du temps pour Desiree Elmore, notre nouvelle étrangère. Nous évoluons avec un effectif réduit et cela s’est ressenti sur nos ressources au fil des minutes. Miser sur les jeunes est une bonne option, mais il faut qu’elles possèdent le niveau pour s’exprimer à ce niveau.»

Le Nouvelliste - Stéphane Fournier

Full game

TV Reports

Canal 9 : Les chorgues fortes têtes 24.01.2023

10ème victoire en 10 rencontres pour BCF Elfic Fribourg dans ce championnat de SB League Women après ce succès assez aisé au final face à Espérance Sportive Pully. 4 pts d'avance toujours pour les elfes au classement face à leur principal contradicteur Nyon Basket Féminin vainqueur de la lanterne rouge BC Alte Kanti Aarau. Les vaudoises ont très bien entamé le match, mais elles ne sont pas parvenues à tenir la distance avec il est vrai un effectif assez limité. Elles se retrouvent dans une égalité à 3 à la 3ème place avec les deux équipes valaisannes, Hélios VS Basket et Portes du Soleil BBC Troistorrents dans une lutte terrible pour les deux dernières places donnant accès aux play-offs. Les différences se sont faites au niveau de l'adresse à 2pts à 24 sur 45 contre 23 sur 64, sur la ligne des L-F à 25 sur 29 contre 7 sur 10 et aux rebonds 50 contre 41. Les joueuses de Jean Fernandez sont très bien rentrées dans le match menant 10 à 16 à la 7ème. Les elfes n'ont pourtant pas tardé à réagir par le biais d'un partiel de 9 à 0, 19 à 16 à la 8ème. 29 à 24 encore à la 13ème avant que les fribourgeoises ne soient en mesure de faire passer leur avance à 10 pts et plus dès la 15ème. 47 à 34 à la pause. 55 à 40 à la 23ème avant que les joueuses de Romain Gaspoz ne scellent définitivement le sort de cette rencontre avec un partiel de 12 à 2 leur donnant 25 pts d'avance à la 26ème, 67 à 42. 97 à 68 finalement en faveur de BCF Elfic Fribourg qui a pu compter sur une belle performance collective avec 6 joueuses entre 16 et 26 à l'évaluation. 20 pts, 2 rbds, 6 ass en faveur de Gabriele Nikitinaite, 12 pts, 11 rbds, 2 contres en faveur de Marielle Giroud, 24 pts, 6 rbds, 4 ass, 2 contres en faveur de Courtney Range et 9 pts, 13 rbds, 6 ass, 2 int en faveur de Juliunn Redmond. A noter également les 11 pts, 3 rbds de Floria Stoianov. A mettre en évidence pour Espérance Sportive Pully les 19 pts, 9 rbds, 2 int, 3 contres de Tylar Bennett, les 24 pts, 7 rbds, 6 ass, 2 int de Maria Mongomo Carvallo et les 18 pts, 7 rbds, 2 ass, 2 int de Louise Forsyth

Full game

Stay
tuned!
Follow Us
Main partners
Official suppliers
Media partners
Technical partners
2023 © Swiss Basketball