Menu

News Center

Leagues SB League Women 12.01.2021

SB League Women : Game recap day 13

Ein zweiter 13. Spieltag in Folge, an dem alle Begegnungen ausgetragen werden konnten, die aber keine Überraschung mit sich brachten. Die vier bestplatzierten Mannschaften gewannen alle. Hervorzuheben ist der willkommene Sieg nach vier Niederlagen von Hélios VS Basket in der Bresse-Halle gegen Nyon Basket Féminin, das in vollem Aufschwung zu sein schien. Die Waadtländerinnen holten nicht das Beste aus ihrem Spiel und hatten nur wenig mehr als 30 % Wurferfolg, was seit Beginn der Saison ihr grosses Problem ist. Ein willkommener Erfolg für die Walliserinnen im Rennen um die Top 4. Der führende BCF Elfic Fribourg ist gegen Portes du Soleil BBC Troistorrents rasch davongezogen, um danach ruhig den Sieg davonzutragen. Die Freiburgerinnen gewannen das erste, heisse Viertel mit 37:14 dank Aislinn Koenig, die sich unaufhaltbar zeigte und innerhalb von 8 Minuten 19 Punkte machte. Der BC Winterthur litt mehr als angenommen gegen Espérance Sportive Pully, das sie bei den beiden ersten Begegnungen klar dominiert hatten. Die Waadtländerinnen hielten während drei Vierteln gut mit, bevor sie gegen Ende des Spiels einbrachen. Genève Elite Basket meisterte sein Spiel gegen das Schlusslicht BC Alte Kanti Aarau gut, nutzte 27 Ballverluste der Aargauerinnen knallhart aus und bestätigte mit diesem Sieg seinen 3. Rang.

Niederlage gegen Genf auswärts

Am Samstag waren die Aarauer Basketballerinnen zu Gast bei Genf. Das Kader wurde nach den Weihnachtsferien um die Spielerin Jienke De Leyn ergänzt. Sie stand am 13. Spieltag zum zweiten Mal im Einsatz im AKA Trikot. Aarau ohne Dijana Milenkovic, Melina Donati und Nadine Kern. Beide Seiten starteten hastig in das Spiel. In den ersten drei Spielminuten fand die Heimmannschaft schneller in ihren Rhythmus. Aarau hingegen zeigte sich vorerst unkontrolliert und viele kleine Fehler führten vor dem ersten Timeout seitens Aarau zu einer Rücklage von 8:2. Nach dem Timeout spielte auch Aarau mit und kämpfte bis zum Ende des ersten Viertels in einer ausgeglichenen Partie (28:20). Zu Beginn des zweiten Viertels zeigten die Aargauerinnen gute Sequenzen. In der fünften Minute vor der Halbzeitpause konnte ein 10-Punkte Rückstand auf 7 Punkte aufgeholt werden. Zwei der Starting Five Spieler hatten jedoch in der 15. Spielminute bereits ihr drittes Faul und Coach Velko Evgenievski musste sie auf der Bank verweilen lassen. Vor der Halbzeit erspielten sich daher die Genferinnen unteranderem deswegen einen leichten Vorsprung und gingen mit einer 54:40 Führung in die Halbzeitbesprechung. Auch in der zweiten Halbzeit konnte die Heimmannschaft den Vorsprung weiter ausbauen. Zum Ende des dritten Viertels erweiterten die Genferinnen den Vorsprung auf 21 Punkte. Das letzte Viertel ging zu Gunsten der Aarauerinnen (20:25) und konnten so den Vorsprung von Genf auf 16 Punkten zum Spielende reduzieren (94:78).

Captain Enisa Semanjaku antwortete auf Anfrage nach der 12. Niederlage in dieser Saison wie folgt nach dem Spiel: “We can not find regularity because of lack of experience. We have young talented players but they lack experience. We have too many lost games and I think it has gotten into our heads now, it is exhausting us, because we try hard and we could’t achieve a positive result yet. We try to have a strong mindset, believe in ourself, believe in the team and work hard and the positive results will come. We knew this year would be hard. Our goal from the beginning was to focus on the young players, develop them. They play a lot and they are already doing great. They will gain a lot this year, and the most important thing they will gain experience for the following seasons.»

BC Alte Kanti Aarau

Full game

Après une série de 4 revers de rang, Hélios VS Basket a réagi de la meilleure des manières en l'emportant à domicile très nettement face à Nyon Basket Féminin. Un succès bienvenu qui permet aux joueuses de Simona Soda de reprendre la 4ème place à leur rival cantonal de Portes du Soleil BBC Troistorrents battu sur le terrain du leader BCF Elfic Fribourg. Rechute pour Nyon Basket Féminin que l'on pensait sur la bonne voie après ses succès face à Portes du Soleil BBC Troistorrents et à BC Alte Kanti Aarau. Les nyonnaises que l'on pensait sur la bonne voie après leur succès face à Portes du Soleil BBC Troistorrents et à BC Alte Kanti Aarau n'ont pas su répondre à l'intensité physique imposée par les valaisannes et ont connu un très faible taux de réussite, à peine plus de 30%. Les pensionnaires de Bresse ont pris rapidement la direction des opérations mais les visiteuses se sont accrochées jusqu'à la 7ème, 13 à 9, avant de céder sous les coups de boutoir principalement de Brittany Dinkins. 23 à 11 après 10 minutes de jeu. Les vétroziennes ont enfoncé le clou en début de 2ème quart-temps où leurs adversaires n'ont marqué que 4 pts en l'espace de plus de 7 minutes de jeu. Un avantage de 24 pts en faveur des valaisannes à la 17ème, 39 à 15. 42 à 19 à la pause. Les pensionnaires du Rocher ont montré un autre visage au retour des vestiaires mais le mal était fait. Hélios VS Basket a pu faire également tourner son effectif en donnant du temps aux 10 joueuses inscrites sur la feuille de match, les jeunes Amélie De Preux et Enza Germanier marquant leur premier point à ce niveau de la compétition. Une défaite qui pourrait être lourde de conséquences pour les vaudoises qui, en cas de succès, pouvaient rêver revenir sur les équipes luttant autour de la 4ème place. Un nouveau revers samedi prochain à domicile face à Genève Elite Basket verrait les derniers espoirs à ce niveau des protégées de Fran Leon s'envoler. Hélios VS Basket va devoir aller confirmer mercredi déjà sur le terrain de Espérance Sportive Pully. Plus adroites, les valaisannes ont également dominé le secteur du rebond, 33 prises contre 25. Trois joueuses à mettre particulièrement en exergue du côté de l'équipe recevante, Césaria Ambrosio Ucalam, 13 pts, 10 rbds, 5 ass, Brittany Dinkins, 19 pts, 4 rbds, 6 ass et Ana Vojtulek, 12 pts, 8 rbds. A noter que la joueuses américaine Anisha George avait été laissée au repos. A relever du côté de Nyon Basket Féminin les 15 pts, 8 rbds, 2 int de Shannon Coffee.

Hélios éclipse le Nyon Basket Féminin

Submergées d’entrée par le jeu physique des Valaisannes, les pensionnaires du Rocher n’ont pratiquement pas eu voix au chapitre, samedi, à Vétroz (80-49).

Samedi, sur son parquet de la Bresse, Hélios n’a eu besoin que de deux quart-temps pour faire plier des Nyonnaises en souffrance face au jeu tout en intensité de leurs hôtes. Menant de vingt-trois longueurs à mi-parcours (42-19), les Valaisannes n’ont eu ensuite qu’à contrôler la réaction d’orgueil adverse pour décrocher un succès qui ne souffre aucune discussion (80-49). «On savait que là-bas, contre une équipe au jeu très physique, ce serait très compliqué. Sur cet aspect-là, on ne peut pas rivaliser, explique Fran Leon Sedano, le coach du Nyon Basket Féminin. Et face à la rapidité de leurs joueuses extérieures, si on presse comme contre Fribourg, une équipe plus technique, on se fait manger derrière. On avait donc décidé de surtout bien défendre. Mais pour que ça fonctionne, il faut assurer au shoot pour bien se replier derrière. Sinon, ça devient très compliqué…» Pour Samira Al Barqua et ses coéquipières, c’est devenu compliqué dès le premier quart-temps. Avec une précision aux abonnés absents (21% de réussite à 2 points – 3/14 – contre 67% pour leurs adversaires à 10-15), elles ont été rapidement submergées par la vague de contre-attaques des Valaisannes, qui comptaient déjà douze points de retard à l’issue des dix premières minutes de jeu (23-11). Un écart qui n’a fait que grandir au cours d’une deuxième période elle aussi dominée de la tête et des épaules par la troupe locale emmenée par Britanny Dinkins (19-8).

Réaction tardive

Le retour aux vestiaires a toutefois marqué la fin du cavalier seul valaisan. Revenues sur le parquet avec de meilleures intentions, les Nyonnaises, plus agressives et fortes d’une adresse en progression, sont parvenues à freiner quelque peu la progression de leurs hôtes, ne concédant ainsi que huit longueurs supplémentaires lors des deux derniers quart-temps. «A la mi-temps, les filles se sont rendu compte de l’important nombre de points encaissés en contre-attaque et que cela ne pouvait pas durer. Elles ont montré une bonne réaction, mais c’était déjà trop tard» confie le coach lémanique, qui a déjà le regard tourné vers la réception de Genève, dimanche prochain au Rocher (16h). «C’est un adversaire plus technique, ce qui nous convient mieux. On avait failli gagner là-bas (ndlr: défaite 80-75 le 22 novembre) et on va bien travailler cette semaine pour remporter ce match qui est important pour nous pour le classement» conclut Fran Leon Sedano.

La Côte

Full game

Kein Spaziergang gegen Pully

Basketball-Frauen gewinnen Spiel ohne Rhythmus

Der 75:53-Erfolg gegen Pully glückte in der Verteidigung. Im Angriff blieb beim NLA-Team aus Winterthur am Sonntag vieles Stückwerk.

«Ehrlich gesagt war das keine so gute Leistung von uns», befand Flügelspielerin Yéléna Luap nach dem Spiel. «Im Angriff waren wir nicht sehr flüssig, und wir hatten auch zu viele Ballverluste.» Doch obwohl die Winterthurer Nationalliga-A-Basketballerinnen die Kugel in 40 Minuten 19 Mal wegschenkten, bezwangen sie am Sonntag Pully ungefährdet mit 75:53 und gewannen zwei weitere Punkte für die Rangliste. Der Spielstand blieb aber über dreieinhalb Viertel beinahe ausgeglichen, und zu Beginn lagen die favorisierten Tabellenzweiten sogar in Rückstand. Erst in den letzten sechseinhalb Minuten schufen sich die Frauen aus dem BCW mit einem Run von 18:2 Punkten noch die standesgemässe Differenz. Auffällig war vor allem, dass den Winterthurerinnen nahezu keine schnellen Gegenstösse gelangen. Vieles blieb Stückwerk.

Ein Gegner, der das Spiel langsam machte

«Wir haben gewusst, dass es kein Spaziergang wird», kommentiert Coach Aner Levron. «Vor Weihnachten spielten wir in Pully eine perfekte Partie.» Der BCW gewann damals 93:49. Nun glückte kein Start-Ziel-Sieg. «Das kann eben passieren, wenn der Gegner mit dem Plan antritt, das Spiel mit allen Mitteln zu verlangsamen. Pully spielte sehr sicher und nutzte konsequenz die Angriffszeit aus.» Weil auch die Trefferquote zu wünschen übrig liess (nur 22 Körbe aus 64 Würfen aus dem Feld), gewannen die Winterthurerinnen die Begegnung in der Verteidigung. Zum vierten Mal in dieser Saison glückte es, den Gegner unter 60 Punkten zu drücken. «Wir konnten ihre Amerikanerinnen relativ gut in Schach halten», findet Luap. Asia Logan und Angélique Robinson warfen zwar 40 Punkte: Am 3. Januar gegen Genf waren es aber noch 60 gewesen.

«Ein Team mit Winnermentalität»

In der Offensive überzeugten beim BCW Pia Jurhar (sieben Punkte in acht Minuten Einsatzzeit, kein einziger Fehlwurf) und Nationalspielerin Yéléna Luap mit einem Double-Double (zwölf Punkte, zehn Rebounds). Insgesamt war Coach Levron zufrieden. «Ein Team mit starkem Charakter und einer Winnermentalität gewinnt ein schwieriges Spiel wie dieses eben trotzdem mit 22 Punkten Unterschied», meint er.

Der Landbote - Stefan Kleiser

Full game

Elfic Fribourg rend une copie parfaite avant l’Europe

A neuf jours de ses débuts en Coupe d’Europe, Elfic Fribourg a assis encore un peu plus sa domination en championnat avec un treizième succès.

A la manière du Fribourg Olympic 24 heures plus tôt, les protégées de Romain Gaspoz ont ôté tout suspense sur l’issue de la partie qui les opposait à Troistorrents hier dès la fin du premier quart, tout simplement stratosphérique (37-14). Durant ce quart initial, les Fribourgeoises ont compilé intensité, agressivité, avec sept interceptions, et adresse, comme en témoignent les cinq tirs primés d’Aislinn König et les 70% d’adresse de l’équipe. Les elfes ont par la suite géré leur avantage, malgré quelques passages à vide, notamment au retour des vestiaires (52-40, 23e), pour finalement s’imposer sur le score de 79-59.

Les rotations ont permis à Romain Gaspoz de préserver ses cadres, tout en les gardant dans le rythme pour les échéances à venir. Incertaine, Tytionia Adderly (10 pts, 7 rbds) a pu tenir sa place alors que Tiffanie Zali, touchée au genou, a renoué avec la compétition. «Nous sommes en train de monter en puissance. Ce soir, nous étions dans une mentalité Eurocoupe, où il nous faudra être bons tout de suite, pour creuser un écart ou du moins rester dans le match», avertit l’entraîneur. Au terme d’une semaine de préparation, les Fribourgeoises au complet prendront la (longue) route de Landerneau (France) le week-end prochain, où elles participeront, sous bulle, à la phase de groupes de la compétition. Le compte à rebours est lancé!

La Liberté - Clara Francey

Portes du Soleil BBC Troistorrents n'a pas été la première équipe à faire tomber le leader BCF Elfic Fribourg. En effet, les valaisannes se sont inclinées à la salle Saint-Léonard face à des elfes absolument intenables lors du 1er quart-temps derrière une Aislinn Koenig auteure de 19 pts en l'espace de 8 minutes. Suite à ce revers et à la victoire de Hélios VS Basket à domicile face à Nyon Basket Féminin, les chorgues ont perdu leur 4ème place au classement au profit de leur rival cantonal. Deux rendez-vous difficiles les attendent encore d'ici à la fin du deuxième tour avec la réception successivement du BC Winterthur et de Genève Elite Basket. Carton plein en ce début d'année 2021 pour les fribourgeoises qui vont pouvoir préparer sereinement leurs échéances européennes de la semaine prochaine. Les pensionnaires de Saint-Léonard sont rentrées très forts dans la partie menant rapidement 11 à 2 avec 3 shoots primés convertis par Aislinn Koenig. Les valaisannes ont su réagir en revenant même à 7 longueurs de leurs adversaires à la 7ème, 21 à 14. Egarant 5 ballons consécutivement ensuite, les joueuses de José Gonzales Dantas ont totalement perdu pied dans les dernières minutes de ce 1er quart-temps encaissant un partiel de 16 à 0 pour se retrouver déjà menées de 23 pts après 10 minutes de jeu, 37 à 14. Réaction des pensionnaires du Reposieux il y a eu dès le début du 2ème quart-temps. Elles sont parvenues à revenir à un certain moment à 15 longueurs par le biais de 4 L-F convertis par Tiffanie Murisier. 42 à 27 à la 17ème. Pause atteinte sur la marque de 52 à 33. Nora Nagy-Bujdosa et Ainhoa Holzer ont redonné espoir à leurs couleurs au retour des vestiaires en ramenant l'écart à 12 pts avec deux opportunités de revenir encore plus près. Sentant le danger, les elfes n'ont pas tardé à réagir reprenant 20 pts d'avance. Un écart stabilisé tout au long du 4ème quart-temps pour une défaite au final sur le score de 79 à 59 de Portes du Soleil BBC Troistorrents. Les 27 ballons perdus ont coûté très cher aux chorgues face à des fribourgeoises qui se sont montrées très efficaces à 3pts également à 13 sur 30. On signalera du côté des valaisannes la belle partie de Katia Clement, 14 pts, 5 rbds. A noter également les 9 pts, 11 rbds, 3 ass de Haliegh Reinhoel et les 14 pts, 2 rbds, 3 int de Nora Nagy-Bujdosa. Nouvelle performance collective de choix des elfes avec 5 joueuses à plus de 10 à l'évaluation. 20 pts, 6 rbds, 4 ass, 4 int en faveur de Taylor Koenen et 27 pts, 2 ass, 4 int en faveur de Aislinn Koenig.

Full game

Main partners
Official suppliers
Media partners
2021 © Swiss Basketball