Menu

News Center

Leagues SB League Women 06.04.2021

SB League Women : Game recap day 21

Ein 21. und letzter Tag, der vor allem durch den Kampf zwischen Hélios VS Basket und Genève Elite Basket um den 3. Platz am Ende der Vorrunde geprägt war. Die Walliserinnen haben diesen Rang dank dieses Erfolgs, der viel schwieriger ist, als es das Endergebnis gegen den BC Alte Kanti Aarau vermuten lässt, sowie der logischen Niederlage von Genève Elite Basket auf dem Feld des unangefochtenen Leaders BCF Elfic Fribourg erreicht. In der Halle von Reposieux wurden wir fast Zeuge einer unglaublichen Aufholjagd, als die Spielerinnen aus Nyon im 3. Viertel mit 30 Punkten zurücklagen und bei ihrem letzten Ballbesitz fast noch den Ausgleich schafften. Im letzten Spiel gewann der BC Winterthur sehr leicht gegen ein von allen möglichen Problemen überrumpeltes Esperance Sportive Pully. Jetzt ist es Zeit für die Play-offs, die am Mittwoch, 7. April, beginnen.

Elfic sur la voie royale vers le triplé

Sans-faute pour Elfic Fribourg, qui boucle la saison régulière avec 21 victoires en 21 matches. Place aux play-off!

Elfic Fribourg n’aura donc pas laissé la moindre miette à ses adversaires en saison régulière. Grâce à leur victoire samedi sur Genève (95-68), les Fribourgeoises terminent la saison régulière invaincues. Ce dernier succès a été cueilli grâce aux double-doubles d’Abigail Fogg (24 points et 15 rebonds), Marielle Giroud (22 pts, 16 rbds) et Taylor Koenen (16 pts, 10 rbds). La prouesse collective est honorifique, mais désormais anecdotique, puisque les victoires qui comptent ne sont plus celles d’hier, mais de demain en play-off. «Si nous sommes invaincus, c’est que nous avons su valoriser le talent de nos joueuses tout en instaurant une bonne dynamique collective, mais il y a du talent dans d’autres équipes. Il faut rester prudents et ne pas penser que les choses seront faciles», met en garde l’entraîneur Romain Gaspoz, qui se remémore le titre de 2011 glané en outsider face à Hélios, que les elfes n’avaient jamais battu en saison régulière. «L’humilité, c’est la clé», insiste le coach fribourgeois. Avec une Alexis Jones déjà bien intégrée, les Fribourgeoises vont entamer leurs quarts de finale demain avec la réception du dernier classé, Aarau. «L’objectif sera d’imposer notre intensité et notre volume défensif pour nous qualifier le plus rapidement, soit en deux matches, et pouvoir ainsi nous projeter sur les demi-finales en ayant quelques jours de repos», conclut le Valaisan.

La Liberté - Clara Francey

Malgré une excellente Kristen Spolyar, Genève Elite Basket n'est pas parvenu à infliger à BCF Elfic Fribourg sa première défaite de la saison. Un nouveau revers face aux elfes pour les genevoises qui terminent finalement cette phase préliminaire à la 4ème place avec un 1/4 de finale des play-offs de tous les dangers face à Portes du Soleil BBC Troistorrents. Potentiellement, elles pourraient retrouver les fribourgeoises en 1/2 finale avant cette finale de Patrick Baumann Swiss Cup qui va opposer les deux formations. Les elfes ont fait la différence très vite dans la rencontre mais les protégées de Antoine Mantey ont bien résisté ensuite avant de céder définitivement dans les dernières minutes de jeu. Maladroites face à des pensionnaires de Saint-Léonard qui n'ont quasiment rien manqué au début du match, les genevoises ont très vite couru après le score, 14 à 5 à la 5ème, 20 à 7 à la 6ème et finalement 27 à 13 à la fin du 1er quart-temps. L'écart est monté à un certain moment à 18 longueurs au début du 2ème quart-temps mais les genevoises ont pu profiter d'une période de près de 3 minutes de leurs adversaires sans marquer pour ramener leur débours à 12 pts. Un écart qui s'est stabilisé jusqu'au terme de la première période, 51 à 38. Emmenée par une Kirsten Spolyar intenable au retour des vestiaires, les pensionnaires du Sapay sont parvenues à revenir à 9 pts sur un panier à 3pts de cette dernière, 61 à 52 à la 25ème. Un 9 à 0 plus tard et les elfes ont repris leurs distances avant que la Top Scorer genevoise ne ravive l'espoir pour ses couleurs en fin de 3ème quart-temps, 70 à 57. Le début du 4ème quart-temps allait sonner le glas des derniers espoirs pour les protégées de Antoine Mantey le score passant de 70 à 59 à 79 à 59. Une défaite au final sur le score de 95 à 69 un tout petit peu sévère au vu du déroulement de la rencontre mais la machine fribourgeoise ne tolère aucune baisse de régime pour la mettre quelque peu à mal. 95 pts c'est clairement trop pour espérer s'imposer face aux pensionnaires de Saint-Léonard. Une nouvelle fois les genevoises ont été outrageusement dominées aux rebonds, 24 contre 54 dont 18 rebonds offensifs. 5 sur 15 aux L-F. Elles n'ont pas réussi à profiter des 21 ballons perdus du côté des elfes. Grosse performance de leur côté de Kirsten Spolyar, 40 pts, 6 rbds, 2 int qui lui permet de terminer Top Scorer du championnat. A noter également les 14 pts, 8 rbds, 2 int de Emma Chardon. Les meilleures pour les fribourgeoises, Abigail Fogg, 24 pts, 15 rbds, 5 ass, ainsi que Marielle Giroud, 22 pts, 16 rbds, 8 ass. Mention également à Alexis Jones, 19 pts, 4 rbds, 3 ass, 4 int et à Taylor Koenen, 16 pts, 10 rbds, 4 ass.

Full game

Portes du Soleil BBC Troistorrents a joué à se faire peur lors de cette dernière rencontre de la phase préliminaire. Menant de 30 pts à la 26ème minute, les chorgues ont failli tout perdre face à des nyonnaises diaboliques de précisions lors des derniers instants de la rencontre. Les nyonnaises ont eu le ballon en main pour égaliser dans les toutes dernières secondes mais n'ont pas réussi à convertir cette dernière possession. Les deux équipes étaient fixées sur leur sort avant ce match qui ne devait servir qu'à permettre d'aborder les play-offs dans les meilleures dispositions mentales possibles. A qui cette rencontre aura-t-elle le plus servi, à des chorgues qui ont très bien maitrisé leur sujet durant plus de une mi-temps ou alors à des pensionnaires du Rocher à un souffle d'une remontada assez incroyable. Les valaisannes terminent à la 5ème place et vont être opposées en 1/4 de finales à Genève Elite Basket, une équipe contre qui elles n'ont encore jamais gagné cette saison, mais les deux derniers affrontements ont été des plus serrés. Même situation pour Nyon Basket Féminin, 6ème, face à Hélios VS Basket. Début de match à l'avantage des joueuses locales, 6 à 0 d'entrée de jeu, mais les nyonnaises ont renversé la vapeur grâce à un partiel de 0 à 9, 9 à 13 à la 6ème. 17 partout finalement à la fin du 1er quart-temps. Profitant de la maladresse des pensionnaires du Rocher et de leurs nombreuses pertes de balles durant près de 4 minutes, les chorgues ont pris résolument la direction des opération par le biais d'un partiel de 12 à 0. 34 à 23 à la 16ème. 45 à 30 finalement à la pause. Le duo Isabelle Spingola et Addison Richards a permis aux chorgues de débuter la seconde période tambour battant, 58 à 32 à la 24ème. 66 à 36 même à la 26ème et on pensait alors que le sort de ce match était définitivement scellé. 8 pts de Méline Franchina en l'espace de 1 minute ont relancé les nyonnaises en fin de 3ème quart-temps avec un écart ramené à 20 longueurs, 66 à 46. 75 à 60 encore à 3 minutes de la fin avant le show nyonnais à 3pts avec 5 réussites consécutives, 77 à 75 à 42 secondes de la fin. Un L-F marqué par les valaisannes, 78 à 75, avant que les vaudoises ne ratent dans la foulée leur tentative à 3pts et perdre le ballon sur le rebond offensif. Gros ouf de soulagement du côté des chorgues qui se sont montrées bien meilleures en terme de réussite à 2pts, 60% contre 43%. Très bonne performance de leur côté de Addison Richards, 19 pts, 11 rbds, 4 ass, 2 contres. On notera également les 15 pts, 3 rbds, 2 ass, 3 int de Isabelle Spingola, les 7 pts, 4 rbds, 5 ass de Nora Nagy-Bujdosa et les 7 pts, 2 rbds, 6 ass, 2 int de Ainhoa Holzer. Pour Nyon Basket Féminin, la plus en vue, Angela Rodriguez, 26 pts, 7 rbds, 7 ass. A signaler également les 16 pts, 2 rbds, 4 ass, 2 int de Méline Franchina et les 13 pts, 10 rbds, 4 ass, mais 8 ballons perdus de Shannon Coffee.

Les Nyonnaises à un souffle de l’exploit

Mené de 30 points à moins de 15 minutes de la sonnerie finale, le Nyon Basket Féminin a effectué une remontée éblouissante avant de s’incliner de seulement trois unités, samedi, chez Troistorrents (78-75).

Tant que la sirène finale n’a pas retenti, tout espoir reste permis. Le Nyon Basket Féminin en a fait une belle démonstration samedi, sur le parquet de Troistorrents. Menées de 30 points à moins de quinze minutes de la fin du match, les protégées de Fran Leon Sedano ont effectué une remontée époustouflante pour terminer sur les talons des Valaisannes (78-75). «Je ne sais pas si c’est dû qu’à nous ou si on a bénéficié d’une baisse de régime de nos adversaires, mais on avait la fierté de jouer jusqu’au bout. Notre équipe ne lâche jamais rien», a confié le coach lémanique à l’issue de la rencontre. Dos à dos à l’issue d’un premier quart-temps équilibré (17-17), les deux formations poursuivaient leur coude à coude en deuxième période, jusqu’à ce qu’un sérieux «trou d’air» nyonnais permette aux joueuses locales de s’octroyer un solide avantage au moment de rejoindre les vestiaires (45-30). En l’absence de De’Jionae Calloway – saison terminée suite à une blessure – et devant composer avec une Shannon Coffee en manque de jeu et de repères après de longues semaines passées loin des terrains, les pensionnaires du Rocher, sans solution et menées 64-34 avec 4’34 à jouer dans le troisième quart, semblaient se diriger vers une sévère correction pour leur dernier match de saison régulière…

Franchina allume la mèche

Pourtant, moins de deux minutes plus tard, Meline Franchina allumait la mèche de la révolte en inscrivant consécutivement deux paniers à trois points. Bien que réduit d’un tiers avant d’entamer le dernier quart-temps (66-46), le retard qui restait à combler semblait malgré tout insurmontable. C’était sans compter sur ce petit vent de folie, qui, parfois, vient bouleverser les fins de rencontres… Alors qu’elle l’avait fui jusqu’ici, la réussite à trois points prenait ses quartiers dans le camp nyonnais. Et comment! Avec pas moins de sept tirs primés inscrits au cours des cinq dernières minutes de jeu – deux pour Angélica Haas, quatre pour Angela Rodriguez et un pour Eva Ruga – les basketteuses de La Côte fondaient sur leurs hôtesses tel des oiseaux de proies. Mais l’incroyable retour ne devait pas se muer en incroyable exploit, la faute à une dernière tentative lointaine, synonyme d’égalisation et de prolongation, qui ne trouvait pas sa cible. «Après un match sérieux contre Elfic Fribourg, nous avons montré que nous restons une équipe compétitive et nous sentons que nous avons une opportunité à saisir en play-off face à Hélios, a prévenu Fran Leon Sedano. Nous allons tout donner, et ce dès le premier match qui se jouera mercredi en Valais.»

La Côte - Arnaud David

Full game

122:56 - überforderter Gegner

Rekord-Sieg der Basketball-Frauen aus Winterthur

Der BC Winterthur ist parat für den Playoff-Viertelfinals gegen Pully. Am Samstag glückte ein Sieg mit 66 Punkten Unterschied – beim Playoff-Gegner von dieser Woche.

Nach den ersten zehn Minuten schien es noch ein normales Spiel. Mit 24:22 hatten die Winterthurer Basketballerinnen das erste Viertel zu ihren Gunsten entschieden. Gegner Pully hatte gut mitgehalten und zwischenzeitlich sogar in Führung gelegen. Das hatte BCW-Headcoach Valter Montini einen kleinen Schreck eingejagt. Bereits nach etwas mehr als zwei Spielminuten nahm er seine erste Auszeit. «Nachdem Odéa Nallbani zwei Mal von der 3-Punkte-Linie getriffen hatte und Asia Logan fast nicht zu stoppen ist, hatte ich Angst, dass wir in der Verteidigung einen falschen Ansatz verfolgen», erklärt Montini. «Diesen negativen Trend wollte ich sofort stoppen.» Später zeigte sich aber, dass Pully, dem vier zum Teil sehr wichtige Basketballerinnen fehlten, mit der Pace des BCW überfordert war. Insbesondere im Aufbauspiel bekundete Pully grosse Probleme. Alleine Nallbani unterliefen zehn Ballverluste, der ganzen Equipe 31. Die Winterthurerinnen dagegen verloren das Spielgerät bloss 13 Mal. Noch dazu waren die Eulachstädterinnen dominant beim Auffangen der Abpraller (44:29 Rebounds). So kamen die favorisierten Frauen aus dem BCW in den vier Vierteln zu 32 Würfen mehr als der Gegner.

Der BC Winterthur wirft 16 Dreier

Am Ende wurde es ein 122:56-Sieg, zu dem Centerspielerin Olha Yatskovets elf Körbe aus zwölf Würfen aus der Nah- und Mitteldistanz beitrug. Aussergewöhnlich auch die 16 Dreier, welche die Winterthurerinnen warfen. Angesichts der klaren Verhältnisse nutzte Coach Montini die letzte Partie der Qualifikation, um allen Spielerinnen ausreichend Zeit auf den Feld zu gewähren. Denn schon am Mittwoch beginnen die Playoffs – in welchen der BCW erneut auf Pully trifft.

Der Landbote - Stefan Kleiser

Full game

Der BC Alte Kanti Aarau verliert im letzten Meisterschaftsspiel vor den Playoffs gegen Hélios

Vorletztes Wochenende ergatterten sich die Aarauer Basketballerinnen vom Basketballclub Alte Kanti Aarau (BC AKA) den zweiten Saisonsieg und bestritten vergangenen Samstag das letzte Meisterschaftsspiel gegen Hélios Basket. Der Punkteendstand von 88:68 widerspiegelt nicht den gesamten Spielverlauf, insbesondere im Angriff konnten die Aarauerinnen ihr Spiel verbessern.

Spielzüge ernteten Früchte

Der BC AKA legte einen guten Start an den Tag – und dies, obwohl das Aarauer Kader dezimiert auftreten musste. Aufgrund gesundheitlichen Gründen konnte Dijana Milenkovic nicht am letzten Auswärtsspiel der regulären Saison teilnehmen. Im Angriff funktionierten die Aarauer Spielzüge um einiges besser als in den Spielen zuvor. Die Verteidigungswand von Hélios konnte besser gelesen werden und einige wichtige Punkten vielen dadurch in den ersten Spielminuten. Aarau ging in den ersten zehn Spielminuten leicht in Vorsprung (21:22). Einzig in der Verteidigung fand man keine gute Lösung gegen die grossen Innenspielerinnen von Hélios. Rund 18 offensive Rebound erkämpfte sich die Heimmannschaft aufgrund kleiner defensiver Fehler der Aarauerinnen. Im zweiten Viertel agierte die NLA-Mannschaft des BC AKA sehr diszipliniert und konnte dadurch zwischenzeitlich einen Vorsprung von acht Punkten erspielen (30:38). Kurz vor der Halbzeit riss der Faden leicht und Hélios konnte die Führung in die zweite Halbzeit mitnehmen (44:40).

19-0 Run von Hélios matchentscheidend

Im dritten Viertel nutzte Hélios die kleinen Fehler der Aarauerinnen gnadenlos aus (61:48). Doch der BC AKA liess sich dies nicht gefallen und konnte fünf Minuten vor Spielende bis auf einen Punkt aufholen. In den letzten Minuten glitt die Kontrolle über den Ball den Aarauerinnen aus der Hand und ermöglichte der Heimmannschaft einen 19-0 Lauf. Trotz starken Aktionen und besserer Wurfquoten musste sich der BC AKA in den letzten Minuten geschlagen geben.

BC Alte Kanti Aarau

Full game

Stay
tuned!
Follow Us
Main partners
Official suppliers
Media partners
2021 © Swiss Basketball