Menu

News Center

Leagues SB League Women 06.04.2021

SB League Women : Game recap day 21

Una 21esima giornata che ha avuto come protagonista soprattutto la lotta a distanza tra l’Hélios VS Basket ed il Genève Elite Basket per agguantare il terzo posto al termine della fase preliminare. Le vallesane sono riuscite in questo obiettivo grazie a questo successo molto più difficile di quel che lasci pensare il risultato contro il BC Alte Kanti Aarau, combinato alla logica sconfitta del Genève Elite Basket sul campo del leader incontestato BCF Elfic Fribourg. Abbiamo assistito ad una quasi-rimonta incredibile al Reposieux, dove le giocatrici nyonesi hanno mancato il tiro del pareggio dopo che erano sotto di 30 lunghezze al terzo quarto. Nell’ultima partita, il BC Winterthur non ha avuto pietà di un Espérance Sportive Pully ridotto all’osso dagli infortuni. Via con i play-offs adesso, i quali cominciano il 7 aprile.

Elfic sur la voie royale vers le triplé

Sans-faute pour Elfic Fribourg, qui boucle la saison régulière avec 21 victoires en 21 matches. Place aux play-off!

Elfic Fribourg n’aura donc pas laissé la moindre miette à ses adversaires en saison régulière. Grâce à leur victoire samedi sur Genève (95-68), les Fribourgeoises terminent la saison régulière invaincues. Ce dernier succès a été cueilli grâce aux double-doubles d’Abigail Fogg (24 points et 15 rebonds), Marielle Giroud (22 pts, 16 rbds) et Taylor Koenen (16 pts, 10 rbds). La prouesse collective est honorifique, mais désormais anecdotique, puisque les victoires qui comptent ne sont plus celles d’hier, mais de demain en play-off. «Si nous sommes invaincus, c’est que nous avons su valoriser le talent de nos joueuses tout en instaurant une bonne dynamique collective, mais il y a du talent dans d’autres équipes. Il faut rester prudents et ne pas penser que les choses seront faciles», met en garde l’entraîneur Romain Gaspoz, qui se remémore le titre de 2011 glané en outsider face à Hélios, que les elfes n’avaient jamais battu en saison régulière. «L’humilité, c’est la clé», insiste le coach fribourgeois. Avec une Alexis Jones déjà bien intégrée, les Fribourgeoises vont entamer leurs quarts de finale demain avec la réception du dernier classé, Aarau. «L’objectif sera d’imposer notre intensité et notre volume défensif pour nous qualifier le plus rapidement, soit en deux matches, et pouvoir ainsi nous projeter sur les demi-finales en ayant quelques jours de repos», conclut le Valaisan.

La Liberté - Clara Francey

Malgré une excellente Kristen Spolyar, Genève Elite Basket n'est pas parvenu à infliger à BCF Elfic Fribourg sa première défaite de la saison. Un nouveau revers face aux elfes pour les genevoises qui terminent finalement cette phase préliminaire à la 4ème place avec un 1/4 de finale des play-offs de tous les dangers face à Portes du Soleil BBC Troistorrents. Potentiellement, elles pourraient retrouver les fribourgeoises en 1/2 finale avant cette finale de Patrick Baumann Swiss Cup qui va opposer les deux formations. Les elfes ont fait la différence très vite dans la rencontre mais les protégées de Antoine Mantey ont bien résisté ensuite avant de céder définitivement dans les dernières minutes de jeu. Maladroites face à des pensionnaires de Saint-Léonard qui n'ont quasiment rien manqué au début du match, les genevoises ont très vite couru après le score, 14 à 5 à la 5ème, 20 à 7 à la 6ème et finalement 27 à 13 à la fin du 1er quart-temps. L'écart est monté à un certain moment à 18 longueurs au début du 2ème quart-temps mais les genevoises ont pu profiter d'une période de près de 3 minutes de leurs adversaires sans marquer pour ramener leur débours à 12 pts. Un écart qui s'est stabilisé jusqu'au terme de la première période, 51 à 38. Emmenée par une Kirsten Spolyar intenable au retour des vestiaires, les pensionnaires du Sapay sont parvenues à revenir à 9 pts sur un panier à 3pts de cette dernière, 61 à 52 à la 25ème. Un 9 à 0 plus tard et les elfes ont repris leurs distances avant que la Top Scorer genevoise ne ravive l'espoir pour ses couleurs en fin de 3ème quart-temps, 70 à 57. Le début du 4ème quart-temps allait sonner le glas des derniers espoirs pour les protégées de Antoine Mantey le score passant de 70 à 59 à 79 à 59. Une défaite au final sur le score de 95 à 69 un tout petit peu sévère au vu du déroulement de la rencontre mais la machine fribourgeoise ne tolère aucune baisse de régime pour la mettre quelque peu à mal. 95 pts c'est clairement trop pour espérer s'imposer face aux pensionnaires de Saint-Léonard. Une nouvelle fois les genevoises ont été outrageusement dominées aux rebonds, 24 contre 54 dont 18 rebonds offensifs. 5 sur 15 aux L-F. Elles n'ont pas réussi à profiter des 21 ballons perdus du côté des elfes. Grosse performance de leur côté de Kirsten Spolyar, 40 pts, 6 rbds, 2 int qui lui permet de terminer Top Scorer du championnat. A noter également les 14 pts, 8 rbds, 2 int de Emma Chardon. Les meilleures pour les fribourgeoises, Abigail Fogg, 24 pts, 15 rbds, 5 ass, ainsi que Marielle Giroud, 22 pts, 16 rbds, 8 ass. Mention également à Alexis Jones, 19 pts, 4 rbds, 3 ass, 4 int et à Taylor Koenen, 16 pts, 10 rbds, 4 ass.

Full game

Portes du Soleil BBC Troistorrents a joué à se faire peur lors de cette dernière rencontre de la phase préliminaire. Menant de 30 pts à la 26ème minute, les chorgues ont failli tout perdre face à des nyonnaises diaboliques de précisions lors des derniers instants de la rencontre. Les nyonnaises ont eu le ballon en main pour égaliser dans les toutes dernières secondes mais n'ont pas réussi à convertir cette dernière possession. Les deux équipes étaient fixées sur leur sort avant ce match qui ne devait servir qu'à permettre d'aborder les play-offs dans les meilleures dispositions mentales possibles. A qui cette rencontre aura-t-elle le plus servi, à des chorgues qui ont très bien maitrisé leur sujet durant plus de une mi-temps ou alors à des pensionnaires du Rocher à un souffle d'une remontada assez incroyable. Les valaisannes terminent à la 5ème place et vont être opposées en 1/4 de finales à Genève Elite Basket, une équipe contre qui elles n'ont encore jamais gagné cette saison, mais les deux derniers affrontements ont été des plus serrés. Même situation pour Nyon Basket Féminin, 6ème, face à Hélios VS Basket. Début de match à l'avantage des joueuses locales, 6 à 0 d'entrée de jeu, mais les nyonnaises ont renversé la vapeur grâce à un partiel de 0 à 9, 9 à 13 à la 6ème. 17 partout finalement à la fin du 1er quart-temps. Profitant de la maladresse des pensionnaires du Rocher et de leurs nombreuses pertes de balles durant près de 4 minutes, les chorgues ont pris résolument la direction des opération par le biais d'un partiel de 12 à 0. 34 à 23 à la 16ème. 45 à 30 finalement à la pause. Le duo Isabelle Spingola et Addison Richards a permis aux chorgues de débuter la seconde période tambour battant, 58 à 32 à la 24ème. 66 à 36 même à la 26ème et on pensait alors que le sort de ce match était définitivement scellé. 8 pts de Méline Franchina en l'espace de 1 minute ont relancé les nyonnaises en fin de 3ème quart-temps avec un écart ramené à 20 longueurs, 66 à 46. 75 à 60 encore à 3 minutes de la fin avant le show nyonnais à 3pts avec 5 réussites consécutives, 77 à 75 à 42 secondes de la fin. Un L-F marqué par les valaisannes, 78 à 75, avant que les vaudoises ne ratent dans la foulée leur tentative à 3pts et perdre le ballon sur le rebond offensif. Gros ouf de soulagement du côté des chorgues qui se sont montrées bien meilleures en terme de réussite à 2pts, 60% contre 43%. Très bonne performance de leur côté de Addison Richards, 19 pts, 11 rbds, 4 ass, 2 contres. On notera également les 15 pts, 3 rbds, 2 ass, 3 int de Isabelle Spingola, les 7 pts, 4 rbds, 5 ass de Nora Nagy-Bujdosa et les 7 pts, 2 rbds, 6 ass, 2 int de Ainhoa Holzer. Pour Nyon Basket Féminin, la plus en vue, Angela Rodriguez, 26 pts, 7 rbds, 7 ass. A signaler également les 16 pts, 2 rbds, 4 ass, 2 int de Méline Franchina et les 13 pts, 10 rbds, 4 ass, mais 8 ballons perdus de Shannon Coffee.

Les Nyonnaises à un souffle de l’exploit

Mené de 30 points à moins de 15 minutes de la sonnerie finale, le Nyon Basket Féminin a effectué une remontée éblouissante avant de s’incliner de seulement trois unités, samedi, chez Troistorrents (78-75).

Tant que la sirène finale n’a pas retenti, tout espoir reste permis. Le Nyon Basket Féminin en a fait une belle démonstration samedi, sur le parquet de Troistorrents. Menées de 30 points à moins de quinze minutes de la fin du match, les protégées de Fran Leon Sedano ont effectué une remontée époustouflante pour terminer sur les talons des Valaisannes (78-75). «Je ne sais pas si c’est dû qu’à nous ou si on a bénéficié d’une baisse de régime de nos adversaires, mais on avait la fierté de jouer jusqu’au bout. Notre équipe ne lâche jamais rien», a confié le coach lémanique à l’issue de la rencontre. Dos à dos à l’issue d’un premier quart-temps équilibré (17-17), les deux formations poursuivaient leur coude à coude en deuxième période, jusqu’à ce qu’un sérieux «trou d’air» nyonnais permette aux joueuses locales de s’octroyer un solide avantage au moment de rejoindre les vestiaires (45-30). En l’absence de De’Jionae Calloway – saison terminée suite à une blessure – et devant composer avec une Shannon Coffee en manque de jeu et de repères après de longues semaines passées loin des terrains, les pensionnaires du Rocher, sans solution et menées 64-34 avec 4’34 à jouer dans le troisième quart, semblaient se diriger vers une sévère correction pour leur dernier match de saison régulière…

Franchina allume la mèche

Pourtant, moins de deux minutes plus tard, Meline Franchina allumait la mèche de la révolte en inscrivant consécutivement deux paniers à trois points. Bien que réduit d’un tiers avant d’entamer le dernier quart-temps (66-46), le retard qui restait à combler semblait malgré tout insurmontable. C’était sans compter sur ce petit vent de folie, qui, parfois, vient bouleverser les fins de rencontres… Alors qu’elle l’avait fui jusqu’ici, la réussite à trois points prenait ses quartiers dans le camp nyonnais. Et comment! Avec pas moins de sept tirs primés inscrits au cours des cinq dernières minutes de jeu – deux pour Angélica Haas, quatre pour Angela Rodriguez et un pour Eva Ruga – les basketteuses de La Côte fondaient sur leurs hôtesses tel des oiseaux de proies. Mais l’incroyable retour ne devait pas se muer en incroyable exploit, la faute à une dernière tentative lointaine, synonyme d’égalisation et de prolongation, qui ne trouvait pas sa cible. «Après un match sérieux contre Elfic Fribourg, nous avons montré que nous restons une équipe compétitive et nous sentons que nous avons une opportunité à saisir en play-off face à Hélios, a prévenu Fran Leon Sedano. Nous allons tout donner, et ce dès le premier match qui se jouera mercredi en Valais.»

La Côte - Arnaud David

Full game

Espérance Sportive Pully n'aura résisté que l'espace de un quart-temps face au BC Winterthur avant de subir une véritable correction. Les vaudoises ont eu encore le malheur de perdre en cours de match leur jeune meneuse de jeu Sara Van der Kaaij victime d'une fracture du nez et que l'on ne devrait plus revoir d'ici à la fin de la saison. Vraiment pas facile pour des pensionnaires de Arnold-Reymond accablées par les soucis et qui vont avoir bien du mal dans ce 1/4 de finale des play-offs où elles vont à nouveau devoir se frotter aux joueuses de Valter Montini. Un premier tour où la formation suisse-alémanique se profile comme grande favorite mais qui pourrait les desservir en cas de qualification pour les 1/2 finales si les parties sont aussi déséquilibrées. Très adroites, les vaudoises sont très bien rentrées dans la partie parvenant à prendre 6 longueurs d'avance à la 4ème, 15 à 9, avec notamment 8 pts marqués par la jeune Odéa Nallbani. Elles ont encore bien résisté jusqu'à la fin du 1er quart-temps conclu sur un avantage de 2 pts en faveur des visiteuses, 22 à 24. La début du 2ème quart-temps a été beaucoup plus compliqué pour les pensionnaires de Arnold-Reymond qui ont encaissé un partiel 4 à 25 en l'espace de 5 minutes, 26 à 49 à la 15ème face à un adversaire qui n'a raté que 2 shoots dans ce laps de temps. La fin de la première période a été tout aussi difficile, une première période finalement conclue sur la marque de 29 à 63. Le BC Winterthur n'a par la suite pas desserré son étreinte pour finalement l'emporter sur la marque de 56 à 122. On relèvera surtout les 30 ballons perdus par la formation vaudoise au sein de laquelle on peut mentionner les 24 pts, 6 rbds, 2 ass de Asia Logan, les 10 pts, 9 rbds, 2 ass, 3 int de Ivanie Tacconi, ainsi que les 14 pts, 4 rbds, 2 ass de Odéa Nallbani, mais 10 ballons perdus. Grosse performance pour le BC Winterthur de Olha Yatskovets, 28 pts, 9 rbds, 3 ass, 5 int et de Ameryst Alston, 36 pts, 6 rbds, 5 ass. Mention également à Charlotte Kohler, 10 pts, 7 rbds, 3 ass, 4 int, à Iva Bosnjak, 18 pts, 3 rbds, 4 int et à Belinda Mensah, 12 pts, 2 rbds, 6 ass, 3 int.

Full game

Hélios VS Basket a dû cravacher pour obtenir ce très important succès qui garantit aux vétroziennes le 3ème rang au terme de la phase préliminaire. En effet, elles ne possédaient que 1 point d'avance à 5 minutes du terme de la rencontre avant de voir les argoviennes complètement s'effondrer. Au menu des 1/4 de finales des play-offs un Nyon Basket Fémonin dont elles vont devoir se méfier. Grâce à ce 3ème rang, elles vont surtout éviter de devoir affronter le grand favori BCF Elfic Fribourg au stade des 1/2 finales si elles parviennent à se qualifier. Le BC Alte Kanti Aarau va devoir affronter lors de ce premier tour des play-offs le leader fribourgeois incontesté. Même si les dernières performances des argoviennes ont prouvé l'indéniable progression du groupe, leur tâche semble vraiment très ardue. Début de match légèrement à l'avantage de l'équipe visiteuse qui a mené 8 à 12 avant de connaître des moments un peu plus difficiles permettant aux valaisannes de passer devant, 19 à 15 à la 7ème. Un 0 à 8 en début de 2ème quart-temps a permis aux protégées de Velko Evgenievski de prendre 7 longueurs d'avance à la 14ème, 26 à 33, et même 8 quelques instants plus tard 30 à 38 sur une réussite à 3pts de Enisa Semanjaku. La fin du 2ème quart-temps a appartenu aux pensionnaires de Bresse qui, derrière une Brittany Dinkins intenable, ont renversé la vapeur. 44 à 40 à la pause. 7 pts marqués en moins de 1 minute semblait avoir donné un avantage de 13 pts aux valaisannes difficile à combler pour les argoviennes, 61 à 48 à la 27ème. Mais les pensionnaires de Telli n'ont rien lâché relançant totalement la partie au début du 4ème quart-temps en revenant sur les talons des protégées de Simona Soda, 69 à 68, des valaisannes qui ont commencé à douter sérieusement. Heureusement pour elles, Alexia Dizeko à 3pts a su très rapidement casser la dynamique de leurs adversaires qui se sont alors complètement écroulées ne marquant plus le moindre point jusqu'au terme de la rencontre finalement remportée sur la marque de 88 à 68 par les vétroziennes. Un partiel de 19 à 0 face à des argoviennes probablement à bout de souffle avec un nombre de rotations très limité. Les valaisannes ont pu compenser leur manque d'adresse par une belle activité aux rebonds, 15 en phase offensive, et ont su mieux gérer leurs attaques, 12 ballons perdus contre 20. Les plus en vue du côté de Hélios VS Basket, Brittany Dinkins, 34 pts, 7 rbds, 4 ass, 6 int et Ana Vojtulek, 17 pts, 10 rbds, 2 contres. Bonne prestation de Alexia Dizeko, 16 pts, 6 rbds, 2 ass. Mention également à Césaria Ucalam Ambrosio, 11 pts, 7 rbds, 4 ass. La meilleure argovienne Katja Wasser, 16 pts, 8 rbds, 4 ass. On notera également les 20 pts, 7 rbds, 3 ass de Enisa Semanjaku et les 15 pts, 3 rbds, 4 ass, 2 int de Jienke De Leyn. 15 pts également en faveur de Marjana Milenkovic agrémentés de 3 rbds et de 2 int.

Full game

Stay
tuned!
Follow Us
Main partners
Official suppliers
Media partners
2021 © Swiss Basketball