Menu

News Center

Leagues SB League Women 21.11.2020

SB League Women : Game recap day 4 and 5

Due partite della quarta e della quinta giornata sono state recuperate questo giovedì 19 novembre. Un BCF Elfic Fribourg molto preciso e dominatore a rimbalzo ha nettamente battuto il Genève Elite Basket, che s’imbatte nella sua prima sconfitta stagionale. Le friborghesi restano imbattute con 4 vittorie in altrettante partite. L’Hélios VS Basket ha fatto un passo importante verso la qualificazione alla SBL Cup, imponendosi nel derby vallesano sul Portes du Soleil BBC Troistorrents. Perdendo questo incontro, quest’ultimo vede diminuire le proprie possibilità di qualificazione avendo perso anche con il Genève Elite Basket.

Le retour réussi d’Elfic

Elfic Fribourg s’est aisément imposé face à Genève après un mois de pause forcée

Hier soir, face à Genève, Elfic Fribourg n’avait pas l’air d’avoir passé 33 jours sans compétition. Les joueuses de Romain Gaspoz sont entrées tambour battant dans la rencontre, emmenées par une Aislinn Koenig en feu: 3/3 à trois points après seulement six minutes de jeu. Les elfes menaient alors 22-10 et les Genevoises en seraient presque venues à regretter leur déplacement à Fribourg. Pire pour les visiteuses, une fois la meneuse Canado-Autrichienne refroidie, Marielle Giroud et Nancy Fora ont pris le relais. Score à la mi-temps: 52-25 et des statistiques à faire pâlir n’importe quelle formation de SB League. Trois joueuses à plus de dix points, Tytiona Adderly déjà créditée d’un double-double ou encore un 100% à trois points (5/5).

Petit passage à vide

Il y a bien eu ce troisième quart un peu mitigé (12-20), mais la victoire avait été acquise bien avant cela. «Pourtant nous étions bons à la sortie du vestiaire, peut-être même trop, estime Romain Gaspoz. Il y a eu comme un relâchement et nous nous retrouvons dans un mauvais rythme.» Il y a aussi eu la blessure d’Adderly qui n’a pas aidé – «un mauvais coup, mais rien de trop grave», espère le coach – laissant les elfes sans solutions de rechange au poste 5. «Mais c’est vrai, nous ne devrions pas avoir un temps faible aussi long», admet Romain Gaspoz. Au final, les Fribourgeoises l’ont emporté largement 97-62, cherchant même à atteindre la barre symbolique des 100 points en fin de rencontre, sans réussite. Plus que la victoire, qui leur permet même de virer en tête du classement, c’est surtout la manière qui est à relever. Outre les cadres qui ont réussi à masquer les imperfections notamment défensives, c’est l’état d’esprit général après un mois sans compétition qui a surpris. «J’ai moi-même été étonnée, sourit Marielle Giroud. Je ne vais pas mentir, je sens quand même la longue pause, je ne sais pas si je vais réussir à marcher convenablement demain.» Son entraîneur relativise l’impact de ces dernières semaines. «Nous ne manquions pas de rythme, mais de compétition, reprend Romain Gaspoz. Il y a tout de même des duels à l’entraînement et nous avons fait de bonnes séances. Typiquement, c’est la gestion du rythme où il a manqué des automatismes. Et cela ne vient qu’avec la compétition.» Autre observation réjouissante: les joueuses ont donné l’impression d’avoir encore davantage de plaisir qu’à l’accoutumée. «Ça fait bizarre, c’est comme si la saison commençait, dit Marielle Giroud. Il y avait un peu de pression et d’appréhension. Un sentiment étrange.»

La Liberté - Patrick Biolley

Difficile retour au jour pour Genève Elite Basket qui a concédé sa première défaite de la saison en s'inclinant largement sur le terrain d'un BCF Elfic Fribourg diablement adroit surtout lors de la première période. Une équipe fribourgeoise, quant à elle, qui garde son invincibilité avec 4 victoires en 4 rencontres. Les genevoises devront rebondir très vite dans le cadre de la qualification pour la SBL Cup avec la réception dimanche d'un Nyon Basket Féminin probablement pour la première fois de la saison au complet. Les protégées de Romain Petit ont été dominées dès le début de la rencontre comptant déjà un retard de 11 pts, 15 à 4, après 5 minutes de jeu face à des elfes à 6 sur 7 aux shoots. Les genevoises ont réussi à se reprendre et à limiter leur débours à 14 unités au terme des 10 premières minutes de jeu. Le début du second quart-temps allait sonner le glas des derniers espoirs des pensionnaires du Sapay qui ont encaissé un partiel de 10 à 2 d'entrée de jeu, 42 à 18 à la 14ème. 52 à 25 à la pause. Belle réaction de Genève Elite Basket dans le 3ème quart-temps qui a réussi à ramener l'écart sous la barre des 20 pts, 64 à 45, à l'entame du money-time. Un 3ème quart-temps remporté sur la marque de 12 à 20. Les elfes ont toutefois retrouvé de leur superbe dans le dernier quart-temps pour reprendre leur marche en avant. Un défaite au final sur la marque de 97 à 62 pour des genevoises qui sont tombées sur une équipe fribourgeoise diablement adroite à 39 sur 74 contre 25 sur 65 et qui a été ultra-dominatrice aux rebonds, 48 prises contre 24. L'absence dans le secteur intérieur de Emma Chardon s'est fait cruellement sentir. A mettre en évident du côté de Genève Elite Basket les 23 pts, 6 rbds, 3 ass, 5 int de Kristen Spolyar et les 18 pts, 3 rbds de Anissa Toumi. Les meilleures fribourgeoises, Marielle Giroud, 19 pts, 9 rbds, 7 ass, Nany Fora, 19 pts, 11 rbds, 3 ass et Aislinn König, 26 pts à 8 sur 12 à 3pts, 3 rbds, 3 ass.

Full game

L’intensité d’Hélios Basket fait craquer le BBC Troistorrents

Profitant de sa profondeur de banc, Hélios Basket s’offre le premier derby de la saison sur un score de 74 à 64. Le BBC Troistorrents n’aura pas su tenir la cadence face à l’intensité des Vétrozaines.

Après un mois sans compétition, Hélios Basket et le BBC Troistorrents étaient sans aucun doute pressés d’en découdre sur le parquet de Bresse. Mais, cette longue pause allait forcément laisser des traces sur les organismes mais également sur les systèmes de jeu. Et cela s’est rapidement remarqué. Face à ce constat, les Vétrozaines se sont logiquement détachées dans cette rencontre. Mieux armées physiquement et au niveau des individualités, Césaria Ambrosio et ses coéquipières sont parvenues à mettre fin à une série de six défaites de rang contre leurs adversaires du soir. En s’imposant sur un score de 74 à 64, elles marquent leur territoire lors de ce premier derby de la saison.

La différence: physiquement, Hélios a avalé son adversaire

Les 19 points d’Haliegh Reinoehl pourraient laisser croire le contraire, mais le BBC Troistorrents n’a jamais réellement trouvé sa place sous les paniers. «Au niveau de la taille, on avait les moyens de les concurrencer, mais on n’a pas su contrôler les rebonds offensifs», souligne Nadia Constantin, meneuse de 3T. En s’appuyant sur les solides performances – et les centimètres – de Césaria Ambrosio et d’Ana Vojtulek, les pensionnaires de Bresse ont non seulement creusé l’écart, mais également envoyé Nora Nagy-Bujdoso sur le banc dès l’entame de l’ultime période. «C’est notre intensité qui a fait la différence sur ce match. Pas seulement au rebond, mais aussi dans les courses. Nous savions qu’en nous appuyant sur dix joueuses, nous avions un vrai avantage sur elles», commente une Simona Soda ravie après le retour au jeu des siennes.

Le tournant: 3T y croit, Hélios se réveille

En tête durant la quasi-totalité de la rencontre, les Vétrozaines ont été passablement bousculées par les visiteuses à l’entame du deuxième quart. En l’espace de quatre minutes – entre la 12e et la 16e -, les Chorgues ont fait passer le score de 31-20 à 31-28. Le moment choisi par Brittany Dinkins pour accélérer et stopper l’hémorragie. «Ce passage à vide s’explique par le manque de rythme et de matchs. Cette situation nous prive également de fluidité au niveau tactique et technique», concède l’entraîneure des Valaisannes du Centre. Sous l’impulsion de sa meneuse américaine, Hélios a à son tour fait passer trois minutes très compliquées à son adversaire en amenant le score à 44 -28 (13-0).

L’ambiance: février dernier paraît bien loin

Les deux camps, réduits à une poignée de membres des deux clubs, ont pourtant tenté de lâcher des encouragements en alternance. Ou de déstabiliser les joueuses qui s’avançaient sur la ligne du lancer franc. Et même de se chambrer. Mais rien n’y fit. Le souvenir d’une salle comble, le printemps passé lorsque Hélios recevait 3T en demi-finale de Coupe n’aura pas été effacé.

La série: Hélios, une victoire après six défaites de rang

14 avril 2018. Cette date ne vous dit sans doute rien. Pourtant, elle représentait, jusqu’à ce jeudi, la dernière victoire d’Hélios sur son rival cantonal de Troistorrents. Depuis deux saisons, durant cinq matchs de championnat et une demi-finale de Coupe de Suisse, les Chorgues avaient sevré les Vétrozaines de victoire.

Le Nouvelliste - Adrien Delèze

Full game

TV Reports

Canal 9 : Hélios Basket remporte le premier derby valaisan de la saison de LNA 20.11.2020
Main partners
Official suppliers
Media partners
2020 © Swiss Basketball